Expertises

La fiscalité en France

Anticiper, utiliser son impôt au lieu de le subir

Nous sommes joignables du mardi au samedi de 10h à 20h en rendez-vous physique ou visio-conférence

La fiscalité en France

Nous vivons dans un pays où la pression fiscale est la plus forte, c’est un fait. En contrepartie, nous avons une des protections sociales des plus élaborées.

 

Nombre de contribuables français paient leurs impôts en rechignant un peu. Il existe un nombre conséquent de dispositifs fiscaux qui permettent à tous de travailler sa fiscalité. Ces dispositifs ne sont pas des cadeaux faits aux plus aisés, comme nous pouvons l’entendre trop souvent. Ces encouragements du gouvernement à investir dans l’immobilier ou dans le tissu économique français (PME), par exemple ont des objectifs bien précis et servent l’intérêt commun. Souvent par manque de temps ou d’informations, nous ne prenons pas le temps d’étudier ces mécanismes.

« Un impôt exagéré détruit la base sur laquelle il porte »

 

Jean-Baptiste Say

L'optimisation fiscale pour tous

Lors de son instauration en 1916, 90% de la collecte de l’impôt sur le revenu était réglée par 1% des contribuables, aujourd’hui ce taux s’élève à 35%. Le premier dispositif fiscal apparu à peu près au même moment, celui-ci avait pour objectif de protéger les monuments classés ou inscrit au registre des monuments historiques pour qu’ils restent dans le patrimoine français ; en contrepartie le contribuable se voyait accorder une subvention pour le financement de la restauration et pour l’entretien des bâtiments. Ce dispositif était, donc, destiné aux plus aisés. Au fur et à mesure du temps, l’impôt touchant un panel plus vaste de contribuables, les dispositifs fiscaux se sont adaptés. Tous les résidents français assujettis à l’impôt sur le revenu, quel qu’en soit le montant peuvent prétendre à bénéficier de ces encouragements fiscaux. Cet encouragement fiscal n’est pas une finalité en soi, mais bien une aide, un levier nous permettant d’atteindre l’objectif visé. Notre cabinet en gestion de patrimoine situé en Pays de la Loire (Nantes, Angers, La Roche-sur-Yon, …) vous conseille pour optimiser votre fiscalité.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de patrimoine peut vous apporter ?

En tant que contribuable vous avez de nombreuses taxes : impôt sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation, impôt sur la fortune immobilière ou encore le droit de mutation à titre gratuit. Vous pouvez réduire ces charges grâce à l’optimisation fiscale que vous soyez une personne physique, morale ou une entreprise. Et vous n’avez pas besoin d’être fortement imposable pour pouvoir optimiser votre fiscalité.

Votre gestionnaire de patrimoine Prospera réalise un bilan de votre patrimoine en prenant en compte plusieurs facteurs : votre situation familiale, l’inventaire de votre patrimoine immobilier et financier, votre patrimoine professionnel, et le poids des charges fiscales liées à ce patrimoine. À la suite de ce bilan, nous serons en mesure de déterminer les dispositifs fiscaux qui vous permettront de réduire au mieux vos impôts tout en répondant aux intérêts de votre famille.

De quelle façon peut-on optimiser sa fiscalité ?

Il est conseillé de faire appel à un expert, notamment à un gestionnaire de patrimoine, car ils possèdent les compétences pour établir le bilan et pour vous proposer les meilleures solutions.
Prospera vous apporte son expertise en gestion de patrimoine pour vous accompagner et vous conseiller dans cette démarche pour trouver les options qui vous sont les mieux adaptées.

Il y a différentes possibilités qui s’offrent à vous pour l’optimisation fiscale :

  • L’optimisation grâce à un patrimoine immobilier

Vous pouvez obtenir des réductions d’impôts grâce à un crédit ou une réduction d’impôt via un investissement dans l’immobilier, notamment avec la loi Pinel, la loi Malraux, la loi Censi Bouvard, la loi Cosse ou encore en investissant dans des bâtiments anciens et en réalisant des travaux.

  • Réduire son impôt sur la fortune immobilière grâce à l’optimisation fiscale

Les contribuables possédant des actifs immobiliers d’une valeur supérieure à 1 300 000 euros sont redevables de l’imposition sur la fortune immobilière. Il existe de nombreuses mesures pour réduire vos impôts sur le patrimoine immobilier, tels que : l’exonération de propriété professionnelle, le démembrement de propriété ou la déduction fiscale pour les dons.